Accord’âge : un lauréat très spécial !

Le 7 décembre dernier, au Ministère des Solidarités et de la Santé à Paris se déroulait une journée bien particulière pour le dispositif de lutte contre l’isolement « Accord’âge ».

En effet, le réseau Francophone ville amie des aînés saluait l’initiative proposée en faveur du numérique et attribuait son prix spécial au dispositif Accord’age du Centre Intercommunal d’Action Sociale de Grand Lac.

Remise du prix le 7 décembre à Paris

Le journée de colloque visait à rompre les idées reçues sur les aînés. Le projet numérique d’Accord’âge a été présenté lors d’une table ronde pour montrer que les aînés ne sont pas déconnectés !

Florence, chargée du projet numérique pour Accord’âge


Le réseau Francophone c’est quoi?

C’est une association affiliée au réseau mondial des villes et communautés amies des aînés de l’Organisation Mondiale de la Santé. Elle promeut la démarche Villes Amies des Aînés (VADA) au niveau francophone et encourage un mode de travail transversal, la citoyenneté des âgés ainsi que la lutte contre l’âgisme. Plus d’infos en cliquant sur ce lien : http://www.villesamiesdesaines-rf.fr/

Chaque année un colloque est organisé et à cette occasion, plusieurs initiatives locales sont saluées. Cette année, le prix spécial du Jury pour le thème  » âgés, luttons contre les idées reçues » a été attribué à Accord’âge pour son projet intitulé « Accord’âge, un site internet en faveur du lien social ».

Discours d’ouverture du colloque du 7 décembre

Notre projet : l’accès au numérique contre l’exclusion sociale des séniors

Ce projet, porté par le CIAS en partenariat avec l’Espace Public Numérique et les acteurs gérontologiques locaux, est né du besoin d’aider à développer les usages numériques du public senior. Il lutte à la fois contre la fracture numérique et contre l’exclusion sociale des aînés. Adressé dans un premier temps aux personnes isolées vivant à domicile ainsi qu’aux résidents des EHPAD et EHPA aixois, ce projet s’inscrit dans un objectif particulier, à savoir, créer un site internet collaboratif par et pour le public senior. Le site associe en effet, tant dans sa création que dans son contenu, les personnes âgées elles-mêmes, ainsi que des partenaires locaux du secteur gérontologique. La volonté est de valoriser la parole des aînés à travers la parution d’articles originaux et de témoignages. Ils peuvent alors s’exprimer sur leur participation à différentes actions ou simplement sur leur vie quotidienne en structure. Pour la réalisation de ce projet, chaque résidence partenaire a reçu un ordinateur portable et s’est assurée de permettre l’appropriation des outils par leurs bénéficiaires via des après-midi d’initiations numériques et de l’accompagnement personnalisé.

Les résidents du Centre hospitalier Métropole en initiation à l’EPN

Grâce au financement de la conférence des Financeurs, un agent du CIAS a également été détaché à mi-temps pour ce projet et intervient, avec un animateur de l’Espace Public Numérique, auprès des personnes âgées. Ils proposent des modules spécifiques pour chaque groupe et structure, afin de coller au mieux aux attentes de chacun.

Utilisation des lunettes 3D par une bénéficiaire

Le numérique est abordé comme un support pour favoriser les liens sociaux, qu’il s’agisse de se retrouver lors de les ateliers, d’ouvrir une adresse mail, de se divertir ou encore de rester en contact avec ses proches.

De façon générale, s’il subsiste une appréhension autour du numérique, les personnes âgées bénéficiaires de cette action se disent vraiment satisfaites. Elles sont parfois surprises de leurs capacités, montrent une meilleure estime d’elles-mêmes et se sentent plus intégrées et valorisées dans la société. La chargée de mission adapte les interventions aux demandes et utilise des supports originaux et ludiques permettant de lever progressivement les craintes. Les lunettes 3D, par exemple, sont particulièrement plébiscitées et permettent aux personnes âgées des visites virtuelles de monuments de la région ou de concerts. Deux tablettes ont également été achetées puis prêtées aux structures afin de diversifier les possibilités d’accès au numérique en fonction des capacités de chacun. 

Florence, en initiation au domicile d’une bénéficiaire isolée

Quelles suites pour 2019 ?

Face aux résultats encourageants, une pérennisation et une extension à tout le territoire Grand Lac est envisagée, avec notamment une ouverture des ateliers d’initiation au numérique à de nouveaux seniors et bénéficiaires d’associations.

Parmi les nouveautés prévues en 2019, l’arrivée du petit robot humanoïde Nao capable d’animer des ateliers mémoire ou danse, qui mettra l’accent sur l’aspect ludique du numérique !

découverte du Robot Nao

Le CIAS Grand Lac remercie tout les acteurs de ce beau projet : l’Espace Public Numérique la ville d’Aix-les-Bains et son Espace Public Numérique, sa bibliothèque municipale, L’EHPAD les Jardins de Marlioz, Tiers Temps, Les Grillons, l’Orée du Bois, le centre Hospitalier Métropole Savoie, le conseil Départemental, la conférence des financeurs, les associations, les services support de Grand Lac…

Et surtout, un grand merci aux animatrices et aux aînés qui se découvrent à travers le numérique et nous font confiance dans nos propositions les plus originales !